mardi 24 février 2009

Les vampires me poursuivent


Etant snob, je m'étais dit que je résisterais au phénomène Twilight. Série pour ado, donc aucun intérêt intellectuel (et accessoirement il est temps que je grandisse...), et en plus dans le bouquin, les vampires peuvent sortir à la lumière du jour, du grand n'importe quoi puisque depuis l'original Dracula, tout le monde sait que le vampire brûle à la lumière du jour. Et même que c'est confirmé dans Buffy, LA référence en la matière comme tout le monde le sait... Bref mon côté psycho-rigide refusait de donner caution à une telle hérésie.

Et le film est arrivé. La bande-annonce était engageante (et le vampire pas mal du tout, toujours un argument non négligeable). Et quand des adultes "sérieux" ont commencé à me parler avec passion du livre, je me suis dit que je ratais peut-être quelque chose. Alapage a balayé mes dernière hésitations (j'ai sacrifié mes idéaux sur l'autel de la consommation). Bien évidemment, je n'ai lu Twilight que pour d'une part perfectionner mon anglais, et d'autre part pour perfectionner ma connaissance des vampires.

Une nuit devant moi, une provision de thé (et de petits gâteaux), et c'est parti, et je dois dire que j'ai retrouvé l'enthousiasme de ces lectures où vous n'arrivez pas à décrocher. D'ailleurs Twilight vogue sur la vague Harry Potter, et après tout pourquoi pas. Une nuit de régression (à l'adolescence, mes codisciples faisaient des nuits blanches en boîte, moi dans mon pieu -avec mon bouquin, pas un mec, mauvaises langues que vous êtes).

A moins de vivre dans une cave, tout le monde sait le début de l'histoire, à savoir que LE beau gosse du lycée inatteignable tombe amoureux de la nouvelle, une fille passablement solitaire (je tiens à dire que moi aussi j'étais une nerd passablement solitaire, mais que les beaux gosses inatteignables n'ont jamais daigné me regarder, comme quoi la vie est mal faite).

C'est la suite qui est prenante. Certes ce n'est pas de la grande littérature (mais au moins, je comprends ce que je lis, au contraire de The Road), mais les personnages et les situations sont suffisamment approfondies pour que l'histoire prenne de l'ampleur et que l'on s'y attache. La première partie, qui est centrée sur l'approche réciproque des personnages et leur passé, est véritablement prenante. On le sait, le bonheur ne fait pas vendre, donc la deuxième partie est à mon avis beaucoup moins intéressante: ils s'aiment, mais bien entendu, il y a des obstacle à savoir le méchant vampire qui veut manger la gentille humaine. C'est dans ces moments là que je me rends compte en effet que je lis de la littérature pour ados....

Stéphanie Meyers a cependant réussi un très bon livre "de vacances" (pour citer A.). Un cran en-dessous de Harry Potter, mais l'esprit et l'enthousiasme sont les mêmes. Alors je ravale mon snobisme, et me fourre sous la couette pour savourer ces quelques heures de suspens (pas trop non plus, sachant qu'il y a plusieurs tomes, il y a de fortes chances pour que les héros survivent...).

3 commentaires:

Anonyme a dit…

I agree, the first one in the series is the best (the word "best" being completely subjective). The second and third in the series are annoying to say the least. And I've yet to subject myself to the fourth and presumably final book in the whole series.
The movie is of course directed towards all the teenagers who bought and loved the book but despite my earlier reservations, the actor who plays Edward was finally not so bad!

Pink Princess a dit…

I agree, the first one in the series is the best (the word "best" being completely subjective). The second and third in the series are annoying to say the least. And I've yet to subject myself to the fourth and presumably final book in the whole series.
The movie is of course directed towards all the teenagers who bought and loved the book but despite my earlier reservations, the actor who plays Edward was finally not so bad!

redaddict a dit…

actually i was talking about the first part and second part of the first book...

and i agree, robert pattinson is ok for the role. With his ray-ban on, i quite understand why the girl could brave death to be with him!