jeudi 13 décembre 2007

Fête des Lumières à Lyon




Un peu de tourisme pour s'échapper d'un hiver triste et gris. Direction Lyon, car parait-il la Fête des Lumières de Lyon est un must, et un passage obligé pour toute personne qui se respecte et qu'en plus coup de chance, le 8 décembre (jour de la Fête des Lumières donc) tombe un samedi. Et comme je me respecte (et que je ne suis pas vraiment difficile à convaincre dès qu'il s'agit de voyager), me voici dans le train un samedi à 7h du matin. Bizarrement j'ai plus de facilité ce jour là pour me lever que les jours précédents pour aller bosser...

Crapahutage et visite de la ville toute la journée et le soir à partir de 18h, illuminations de points stratégiques de la ville. Et beaucoup, beaucoup, beaucoup de monde. On se croirait sur les quais du métro les jours de grève.

On suit donc à son gré les étapes des promenades recommandées en passant ou non par le marché de Noël, et en admirant et/ou comprenant les illuminations. Beaucoup se rattachent àde l'art contemporain, et je dois dire que j'ai assez de mal à comprendre pourquoi une ville entière se rassemble pour contempler trois énormes boules illuminées se balançant au gré du vent... En revanche au gré des rues, on peut découvrir de petites merveilles comme cette jungle se projetant sur une église, ou encore une cabine téléphonique reconvertie en aquarium...

Et la vue des bâtiments illuminés dans les hauteurs de Lyon de l'autre côté de la Saône vaut le détour.

En conclusion, je dirais que Lyon vaut une visite pour elle-même et non pour sa fête des Lumières, beaucoup trop surestimée à mon goût. Il paraît que cette année ne valait pas les précédentes, il va donc falloir que j'y retourne l'année prochaine pour vérifier!

2 commentaires:

laurent a dit…

Je sais enfin ce que tu es partie faire à Lyon... C'est pratique les blogs ;-). Pour avoir fait plusieurs séjour à Lyon je dois dire que j'ai apprécié la ville et l'ambiance qu'il y avait. De bons souvenir là bas. Reste donc à découvrir la fête des lumiéres, mais j'avoue que ce n'est pas dans mes priorités

Red addict a dit…

tu croyais que je m'étais casée??? tu peux en effet attendre pour la fête des Lumières, même si j'ai failli me faire virer de mon studio de pilates pour voir osé dire aux profs (Lyonnais convaincus) que la fête des Lumières n'était pas si sensationnelle que ça...