lundi 16 mars 2009

The catcher in the rye bored me to death...


L'attrappe-coeur ne m'avait jamais tenté, donc je ne l'avais jamais lu. Mais comme je suis passablement stupide, j'avais décidé de lire les classiques anglais sans m'intéresser au titre de la traduction française...

Donc The catcher in the rye, ou l'attrappe-coeur en français, est conforme à ce que j'avais pressenti. Ennuyeux. Les Américains l'étudient au collège, et c'est probablement équivalent aux livres qu'ont fait lire aux petits Français qui les dégoûtent à jamais de la lecture (Cf Les confessions de Jean-Jacques Rousseau, heureusement que je suis coriace sinon cette oeuvre m'aurait fait renoncé à tout livre).

Ce n'est pas mal écrit, mais rien de sensationnel non plus, mais surtout, on attend cent pages durant la chute qui n'arrive jamais. Je ne vais pas révéler la fin, mais je suppose que j'aurais dû être émue, mais mon coeur de pierre est resté de marbre, il a seulement bondi de joie à l'idée d'avoir fini le livre.

On m'a conseillé d'acheter les fiches de lecture, car j'ai manifestement loupé tout le symbolisme de l'oeuvre. Soit, mais là, d'abord je digère l'oeuvre, on verra ensuite....

2 commentaires:

virginie ATLP a dit…

Cela me conforte dans mes choix de lectures, certes un peu "girly" et simplets, mais au moins on ne s'ennuie pas!!

redaddict a dit…

le problème avec les classiques est qu'il y a autant de bonnes surprises que de mauvaises. Et les classiques permettent d'apprécier les chick lit à leur juste valeur!